ESOTERISME VOYANCE SORTILEGES
Bonjour, je suis en construction...mais vous pouvez vous inscrire, et parcourir petit à petit le forum.Merci.
*EauDeLUne*




ESOTERISME VOYANCE SORTILEGES

Aide à l'ésotérisme, découverte et partage, voyance, cartomancie, tarologie, magie, prières, spiritualité, protections, angéologie...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Divination

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EaudeLUne
Fondatrice
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 28/11/2014

MessageSujet: Divination   Ven 19 Déc - 7:11

Divination


1. Les principes de la divination par le Tarot


Dans l'antiquité, la divination était considérée comme l'art d'interroger les dieux, conformément à son nom. Parmi les formes dont se pare la divination, on prendra soin de distinguer les qualités du voyant et du médium, de celles de tarologue. Ayant développé certaines facultés subtiles de réceptivité, le voyant perçoit notamment des images en provenance de la lumière astrale. Cette lumière constitue un plan particulier en lien avec le psychisme, dans lequel chaque être laisse des « empreintes » et des caractéristiques personnelles. Comme son nom l’indique, le medium sert d’intermédiaire à des entités dépourvues de corps physique, et dont le plan de résidence ne se situe pas habituellement sur Terre. Il fait office de réceptacle pour le message de ces entités, qu’il se charge ensuite de transmettre au consultant. Pour ma part, je suis doté de facultés de medium, mais les utilise assez peu, sans chercher à les développer. Je considère ces facultés utiles pour générer des ouvertures sur le plan spirituel, et n'en fait pas usage à des fins divinatoires. Avant que le voile nous séparant de la pure Lumière se déchire, la porte peut s'ouvrir sur des plans dangereux, où les relations sont ambiguës et difficilement maîtrisables.

Le tarologue s’efforce quant à lui d’interpréter l’oracle rendu par les Arcanes du Tarot. Formidable outil de la connaissance de soi, le Tarot agit comme le prolongement des sens subtils du tarologue, il est un pont jeté entre la dimension intérieure où tout est Savoir, et le plan concret où ce Savoir doit s’accomplir. Le Tarot est idéalement la voie d'Hermès en tant que messager des dieux. Dans la mythologie, Mercure-Hermès reçoit les arts divinatoires d'Apollon, et il est mandaté par Jupiter-Zeus pour servir de messager des dieux. Mercure représente la connaissance initiatique. Apollon est un dieu solaire en lien avec le Centre et le Principe spirituel de l'être. Jupiter est le législateur, dont la loi est Providence divine sur Terre. Par le Tarot et par la connaissance initiatique qu'il véhicule, nous obtenons donc des informations et des conseils pour mener à bien notre destinée, d'après les consignes de la « loi jupitérienne ». Ces informations nous sont transmises par l'intermédiaire de notre Centre spirituel intérieur, le Soi, l'Étincelle divine, le Saint Ange Gardien, selon la terminologie. Le processus dans son ensemble est inscrit dans le symbolisme même du Tarot, j'en donne les détails dans mon livre, Les clés ésotériques du Tarot.

Mais tout ceci se produit automatiquement, avec une intensité qui est fonction de notre degré d'ouverture et de nos besoins. En effet, le Tarot lui-même génère les liens adéquats sans que nous ayons besoin de nous en soucier, il n’est nul besoin d’ajouter d’autres pratiques à un processus simple, efficace et opérationnel.

Tout jeu s’appuyant sur la base traditionnelle du Tarot de Marseille fait partie intégrante de la Science sacrée, comprenant des fondements secrets issus de la Kabbale, de l’Astrologie et de l’Hermétisme. Ces fondements sont exposés dans mon livre, Les clés ésotériques du Tarot. Tout oracle laissé à l’entière subjectivité de son auteur, s’éloignant ainsi des archétypes du jeu de Marseille, ne devrait pas être considéré comme un Tarot. Pour la divination et le symbolisme, j’utilise les Arcanes majeurs d’Oswald Wirth et le Lames mineures d’Aleister Crowley. Ces deux Tarots disposent d’une esthétique soignée et de restitutions symboliques aux bases solidement établies. Le Crowley est d’aspect assez sombre et ne conviendra pas à tous.

Le Tarot procède donc aussi de la Science sacrée, et contrairement à la science à tendance matérialiste, celle-ci ne renie pas l’usage des courants intuitifs et spirituels. La divination telle que je la pratique a pour vocation d’aller à l’essentiel. Elle répond aux questions précises qui tiennent vraiment à cœur le consultant, et les détails sans importance sont négligés au profit de ce qui demeure primordial. La divination répond à un réel besoin d’avancer et de prendre les décisions justes dans tous domaines. Aussi à des fins éthiques mon intention dans la pratique n’est pas d’opérer par jeu, pour satisfaire une curiosité, ou fournir des preuves. Par ailleurs, les « preuves spirituelles » source de Sagesse sont obtenues en s’éprouvant soi-même, à travers un travail personnel de recherche intérieure.

Ma spécialité est avant tout de vous fournir une orientation dans vos choix.



2. Les détails pratiques



L’opération divinatoire à proprement parler s’effectue après avoir défini la ou les questions par un échange entre le consultant et le praticien. Ce dernier se concentre sur ces interrogations, puis procède au tirage. L’interprétation est une association subtile entre raisonnement et intuition. Les facultés d’analyse sont mises à contribution lorsque l’opérateur passe en revue les significations générales des Lames d’après leur positionnement, et en fonction des arrangements formés entre elles. L’intuition finit par relier les Arcanes à la dimension subjective du consultant et à la question posée. Ce processus n’est pas toujours aussi strictement ordonné, et l’état de conscience du praticien est quelquefois légèrement modifié, phénomène lié à l’inspiration ainsi qu’à la réceptivité aux énergies s’il est sensitif.

D'autre part, on peut concevoir que la divination à distance est opérante du simple fait que sur les plans subtils, tous les êtres sont connectés entre eux. Il n'existe donc pas de réelle distance là où la divination intervient. A mon sens, le moyen le plus direct de tirer profit de ce lien subtil entre les êtres dans la pratique divinatoire, est de mettre à la disposition du praticien une photographie récente de la personne concernée par le tirage. Le consultant peut également participer activement à la séance en se concentrant sur son questionnement au moment du tirage. Dans ces conditions idéales, il m'est arrivé durant le travail de percevoir les énergies du consultant situé dans un autre pays. Ce développement signifie par ailleurs que notre Cœur est toujours relié aux personnes que nous aimons, peu importe l'éloignement ou la différence de plan. Cette prise de conscience peut procurer un réel sentiment d'espoir.

J’opte personnellement pour la méthode de tirage en croix, car elle procède de la clé initiatique nommée Rota. La Rota est l’arrangement des Arcanes du Tarot suivant la Roue zodiacale. Elle émane d’une source traditionnelle authentique, dans le sens où le Tarot a été conçu dès l’origine pour s’adapter à ce modèle. Lorsque le Tarot sert de base au développement spirituel, le récipiendaire à l’Initiation apprend progressivement à construire la Rota à mesure de son propre développement intérieur, validé par les connaissances subtiles qu’il puise dans les symboles.

La croix divinatoire correspond en fait à celle des solstices et équinoxes de la Rota. Je vais donner quelques indications succinctes pour ces associations. On se réfèrera à mon ouvrage, Les clés ésotériques du Tarot, si l’on souhaite un approfondissement.

Avant cela, j’ajouterai simplement que dans l’opération divinatoire, la prise en compte de l’inversion des Lames est une convention qui ne repose sur aucun fondement traditionnel. De plus, la connotation défavorable des Arcanes est déjà indiquée par leur positionnement dans le tirage, ainsi que par le symbolisme de certains d’entre eux. Bien évidemment, chacun reste libre de ses choix, mais pourquoi compliquer un système dont la clarté fait l’efficacité ?


Tirage en croix - Méthode traditionnelle authentique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



1. La Force et les Bâtons sont dignifiés dans la position divinatoire du potentiel, l’action à mener, ce qui joue en faveur du consultant.

2. La Mort et les Epées sont dignifiées dans la position de l’épreuve, de l’obstacle à surmonter.

3. La Lune et les Coupes sont dignifiés en Juge, qui discute le Pour et le Contre et détermine une voie concrète dans laquelle s’engager. C'est aussi les forces en germe que sous-tendent le questionnement.

4. L’Amoureux et les Disques ou Deniers sont dignifiés en Sentence, le choix à opérer, la voie concrète dans laquelle s'engager, la réponse directe au questionnement.

5. Le Pendu est dignifié au centre de toute configuration réellement traditionnelle du Tarot, signifiant à des degrés divers la réalisation du Grand Œuvre. Ici il s'agit de la façon dont on peut évoluer, de la leçon à apprendre lors de la prise de décision.


D’après ce qui précède, on voit bien que les Arcanes servent ici à déterminer une ligne de conduite, les écueils à éviter, des conseils pour mieux gérer le contexte dans lequel nous vivons présentement, plus qu’ils ne servent à « prédire l’avenir ». Ce dernier type de prédiction existe cependant, et il n’est pas rare d’y accéder dans les grandes lignes lorsqu’une question concerne le futur du consultant. Mais l’avenir se prépare au présent, car nos actes et dispositions intérieures sont grandement impliqués dans la génération de ce qui pour nous constitue les temps à venir. Soumis à contingences, notre futur ne saurait être fixé de manière immuable. Il appartient à chacun de tenir fermement la roue du destin et lui inspirer le mouvement convenable pour qu’elle tourne en sa faveur. Servir humblement de guide dans cette entreprise est, à mon sens, la principale motivation allouée au métier de tarologue.



3. Recommandations


Trop souvent, hélas, le consultant attend de la divination l’annonce d’un bonheur certain, quelquefois en proportion des difficultés et de la souffrance rencontrées dans sa vie. Malheureusement, si le tarologue répondait à cet appel, la douceur de ses paroles serait vite atténuée par l’amertume de la réalité à laquelle le consultant désire se soustraire. Le Tarot doit s’ancrer dans cette réalité pour servir à son amélioration progressive, ne nous détachons pas de ce devoir ! Pour perdurer, asseoir sa crédibilité, et demeurer véritablement au service d’autrui, toute profession ésotérique et spirituelle se doit de respecter ce fondement éthique. Les seuls garants de la félicité attendue par le consultant sont sa disposition à fournir les efforts et à franchir les épreuves qui l’y conduiront. Que le Tarot divinatoire éclaire son chemin terrestre, comme le Tarot initiatique montre le Chemin céleste de l’aspirant initié !

La divination donne un accès immédiat à la félicité seulement en mode illusoire, lorsque le prétendu devin exploite la crédulité de sa clientèle. Du reste, lorsqu’il ne s’agit pas d’un vulgaire tour de passe-passe que le profane confond avec la véritable Magie, ce qui à nos yeux semble tenir du « miracle » repose en fait sur l’application de lois universelles subtiles. L’authentique Adepte de la Science sacrée n’en fait pas étalage, et il est bien connu que le Maître apparaît lorsque l’élève est prêt à suivre son enseignement. Un tarologue authentique se contente de lever le voile sur quelques-unes des marches possibles que vous devez franchir dans la voie de la réalisation, et que nul autre que vous ne saurait emprunter à votre place pour atteindre ce but.

Pour terminer, qu’il me soit permis de formuler quelques conseils supplémentaires me paraissant essentiels. J’aimerais d’une part dissiper les craintes des personnes qui viennent consulter pour la première fois. Malgré l’appréhension suscitée par l’inconnu, que ces personnes puissent imaginer la tarologie comme une humble conseillère à l’écoute, dont le seul but est de répondre à leurs préoccupations, en proposant des directions à suivre mais sans jamais rien imposer. Dans la tarologie ne réside aucune contrainte, le respect de votre libre-arbitre est prépondérant. Et, si la divination peut quelquefois révéler des épreuves qu’il vous faut franchir, c’est toujours pour exprimer ou confirmer ce que vous sentez au fond de vous, mieux vous y préparer dans une dynamique positive et constructive. Aucun obstacle révélé par la divination ne saurait être infranchissable, vous êtes simplement aidé à vous positionner au plus juste, et restez absolument libre d’accepter ou de refuser cette position en fonction de votre ressenti. Et la divination peut aussi montrer vos atouts, une connaissance de soi par laquelle des merveilles peuvent se produire, des merveilles dont vous-même serez l’instigateur(trice) !

D’autre part, contrastant avec ces appréhensions, j’ai souvent observé la tendance inverse qui consiste à démarcher plusieurs professionnels pour un même besoin, sollicitant ainsi plusieurs tirages pour une même question, ce à des intervalles de temps très réduits. À mon sens, il est déjà préférable de choisir un référent unique, du moins pour quelques essais. Cela facilite le suivi et un lien de confiance peut s’établir, ce qui ouvre des perspectives plus vastes et intéressantes dans le travail. L’attitude consistant à multiplier les tirages pour résoudre une même question, peut être envisagée comme il suit : Imaginons le Tarot comme un enseignant. Alors qu'il tente de nous communiquer une leçon importante, nous décidons de passer à la suivante sans avoir étudié en profondeur la première. Or, comment la compréhension peut-elle s'affiner et la sagesse croître si ce n'est en progressant pas à pas, suivant toutes les étapes qui nous sont indiquées sans en oublier aucune? Le Tarot n'a pas besoin de formuler deux discours pour nous montrer l'attitude adéquate et nous ouvrir le chemin. Du moins pas dans un premier temps, avant que nous ayons écouté et intégré les premières leçons qu'il nous a indiquées.

Personnellement, dans un souci de déférence pour ce merveilleux outil de Sagesse divine, je laisse écouler un mois lunaire complet avant de formuler une question semblable dans la divination, et seulement dans la mesure où le consultant a entrepris ou vécu les changements révélés par le Tarot. La clé que j’ai nommée Ator évoque d’ailleurs le Tarot impliqué dans ce même cycle lunaire, et son quadrant correspond aux Arcanes dignifiés dans le tirage en croix. Lorsque je fais référence à ce laps de temps entre deux tirages, Je me base donc encore une fois sur un modèle traditionnel sur lequel repose le Tarot.

Dans cette ère de consommation où nous voulons tout et tout de suite, il faut se souvenir que la patience et la méditation prévalent dans les choses spirituelles. Et cela rend le rapport au Tarot d'autant plus fluide et harmonieux, ce rapport se trouvant ainsi placé sous les auspices de la confiance, du respect et de l'humilité. L’attitude respectueuse, la sincérité envers ce qui procède de la Science sacrée, sont garants de la pureté du lien qui nous unit avec les forces cachées qui la régissent. Que cette Science est merveilleuse ! Ne négligeant aucun aspect de nous-mêmes, son approche naît de la combinaison subtile entre la Raison et l’Art.

Source: tarot hermès


"L'espérance d'une joie est presque égale à la joie qu'elle donne"


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://esoterisme-voyance.frenchboard.com
 
Divination
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Divination ?
» [Article] Divination par la Boule de Cristal
» [Info] Les Baguettes de Divination Chinoises
» La Boule de cristal: Divination
» prévoir et prédire la maladie - de la divination au pronostic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESOTERISME VOYANCE SORTILEGES  :: Tarot Hermès :: Le Tarot Hermès-
Sauter vers: