ESOTERISME VOYANCE SORTILEGES
Bonjour, je suis en construction...mais vous pouvez vous inscrire, et parcourir petit à petit le forum.Merci.
*EauDeLUne*




ESOTERISME VOYANCE SORTILEGES

Aide à l'ésotérisme, découverte et partage, voyance, cartomancie, tarologie, magie, prières, spiritualité, protections, angéologie...
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Fou ou le Fol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
EaudeLUne
Fondatrice
avatar

Messages : 341
Date d'inscription : 28/11/2014

MessageSujet: Le Fou ou le Fol   Sam 29 Nov - 9:38


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chiffre :
4

Genre :
Neutre

Élément :
Aucun

Polarité :
Négatif

Lettre hébraïque :
Tav ת

Rythme :
Rapide

Signe astrologique / Planète :
Uranus

Nom : Le Fol, Le Fou, Le Mat

Triboulet, Beaucé et Rouget, XIXème siècle
Le fou, aussi appelé bouffon, était un personnage comique dont le métier consistait notamment à faire rire la cour, et à conseiller le roi. Le roi avait son fou attitré, qui avait seul le droit de moquer de lui, utilisant la satire et les farces. Cette pratique remonte très loin, puisqu'il semble qu'Attila avait déjà un fou au Vème siècle.

L'un des plus célèbres d'entre eux s'appelait Triboulet (de son vrai nom Nicolas Feurial) et fut le fou du roi de la fin du XVème siècle. Paysan né en 1479, Triboulet est doté d'un physique atypique : il est nain, a les oreilles décollées, des petits yeux, un front bombé et un dos voûté. Promu bouffon par le roi Louis XII, il s'avèrera un comique très inspiré, et à la mort du roi, garda sa place auprès de François Ier. Il appelle le roi "mon cousin", sans raison particulière. Il corrige un évèque en pleine messe, lui reprochant de troubler le recueillement de son "cousin". Il assiste au Conseil où il interpelle les ministres... Sa répartie semble sans limite, quandFrançois Ier le condamne en lui laissant le choix de sa mort après avoir offensé une de ses maîtresses, et qu'il répond souhaiter mourir de vieillesse. Il fut mis en scène par Rabelais, dans Pantagruel.

Les personnages
L'étranger, l'émigrant, le nomade, le voyageur
Le vagabond, le SDF, le pèlerin
L'original, le marginal, l'idiot du village, le farfelu
L'artiste, le génie
Personne spéciale

Qualités
Génie, intelligence exceptionnelle, créativité
Énergie, rapidité, impulsivité, vigueur
Nonchalance
Irrationnalité, extravagance

Atouts
Bonne opportunité, idée géniale
Choix assumés, absence de remords, de regrets

Défauts
Fragilité, insécurité
Asthénie
Oppression, lourdeur
Incohérent, sot, ivre, désorienté

Points faibles
Réactions absurdes, folie, démence
Ne pas reconnaître ses torts
Être incompris de tous, subir un jugement de valeur


Sens général


Positif
Individualité
L'inattendu, la soudaineté
Nouvelles étapes, fin et début d'un cycle
N'en faire qu'à sa tête, désir d'être ailleurs
La libération, lâcher prise
Les voyages, l'exotisme

Négatif
S'effondrer, déraisonner
Abandon, fuite, être perdu, désorienté
Angoisse, sensation d'inexistence
Vide, néant
Dons non utilisés
Lourde hérédité


Travail


Positif
Nouvel emploi, nouvelle mission
Mutation professionnelle à l'étranger
Changement soudain
Réorientation, réorganisation
Travail en libéral

Négatif
Ne pas assumer ses responsabilités
Arnaquer, fuir avec les gains
Mutation mal vécue, exil
Projet professionnel qui manque de sérieux, voué à l'échec


Amour


Positif
Nouvelle rencontre inattendue
Passion soudaine, vigueur sexuelle
Indépendance amoureuse, liberté retrouvée
Voyage de noces, voyage en amoureux

Négatif
Amour sans lendemain, sans engagement
Abandon, fuite


Argent


Positif
Pauvreté matérielle, richesse spirituelle
Les finances ne sont pas gérées
Dépenses imprévues
Dépenses liées à un voyage

Négatif
Problèmes financiers liés au manque de gestion
Déménagement à cause des problèmes d'argent
Dépenses folles, déraisonnables


Santé
Le rythme cardiaque
Hypernervosité, stress, apathie
Dyslexie, bégaiement
Psychose, névrose

Lieux
Chemins et lieux de pèlerinage
Partout et ailleurs

Le Mat

Personnage

Apparence : Le Mat est un homme barbu plutôt jeune, vêtu d'une costume de bouffon, mais qui a les fesses à l'air, ce qui apporte beaucoup d'humour à cette carte, mais également un certain érotisme. Le Mat est grotesque et obscène, séduisant et monstrueux. Sa cuisse droite est blessée, ce qui le rend boiteux, tout comme l'est le Bateleur, à la différence que le Mat expose sa blessure. C'est une blessure ancienne, issue de son passé, et le Mat ne semble pas s'en soucier. Cet homme est poursuivi par un animal de couleur chair. Il pourrait s'agir d'un chien, ou d'un chevreau, ou encore d'un félin.

Position
: Il y a beaucoup à dire et à redire sur la position du Mat. L'homme est debout et en marche. On le voit de dos (signe de faiblesse, voire de lâcheté), tourné vers la droite. Cependant beaucoup d'incohérence sont visibles. Sa tête semble ne pas suivre son corps. Sa tête est de profil, légèrement tournée vers le lecteur, inclinée vers le ciel, le regard haut. Il marche à l'aide d'un bâton, il incarne l'image du pèlerin, mais aussi du berger, du pasteur. Il porte un fardeau au bout d'un bâton sur son épaule droite, mais le tient de façon très inconfortable et illogique de la main gauche. Ce bâton semble insister sur le fait que la tête soit détachée du corps : le Mat est résolument fou, il a perdu la tête. Les pieds sont en mouvement de marche (le talon gauche est levé, signe de vulnérabilité). L'homme marche précisément sur le bord de la carte, il sait donc exactement ce qu'il fait. L'animal est dressé sur ses pattes arrières, les deux pattes avant vers l'homme. Difficile de savoir ses intentions... Il semble inoffensif (pas de crocs, ni de griffes), mais les vêtements du Mat sont en lambeaux. Il semble tout à la fois vouloir inviter le Mat au jeu, le griffer, ou au contraire désigner sa blessure à la cuisse (Saint Roch), ou enfin le poursuivre et le pousser à avancer. Ce qui est sûr, c'est que le Mat n'est nullement dérangé par cet animal, ni par sa position bizarre, ni par sa blessure, ni par le sol escarpé, et avance d'un pas résolu. Son allure est très proche de celle de l'Arcane Sans Nom dont il pourrait être le corps (et le nom...).

Vêtements : Le vêtement du Mat est très détaillé. Il porte un costume de bouffon à grelots. Les chaussures sont rouges (la marche est active, dynamique), le pantalon est bleu (il marche de façon intuitive), déchiré il dévoile la cuisse et les fesses du Mat, symbolisant son passé, ce qui pourrait l'empêcher d'avancer, mais suggérant aussi qu'il assume pleinement sa sexualité. Son costume est rouge, avec des manches bleues et des épaules bouffantes jaunes : le Mat est un être passionné, peut-être ivre (de vin rouge ?) mais empli de vitalité ; les bras bleus ourlés de jaune illustrent le fait que le Mat parvient à transformer sa passivité en force de vie grâce à son pouvoir spirituel. Le costume comporte une collerette, qui symbolise d'ordinaire l'honneur et la dignité. Sa couleur bleue indique ici que le Mat ne recherche pas ces distinctions, il est passif sur le plan social : il est même asocial, marginal. Son cou est invisible, le Mat cache ses émotions et ses désirs profonds. Il porte sur la tête une coiffe de bouffon ornée de pompons colorés, très élaborée (signe d'intelligence) et de couleur jaune, à l'image de son esprit (spirituel et "différent"). Sa coiffe dissimule complètement ses cheveux et chose inhabituelle : elle dépasse le cadre. Cela indique que le Mat s'inspire du très haut mais qu'il reste discret sur ses pensées, humble et les pieds sur terre. C'est un voyageur, qui ne connait pas de limite (il représente également l'étranger). L'ensemble du costume comporte des grelots : bruyants au moindre mouvement, ils marquent le rythme de la vie, comme le battement du coeur. Généralement signe de fête et de joie, ils attirent et maintiennent l'attention sur le Mat. Cependant leur vacarme empêche la compréhension du Mat, et entachent sa crédibilité : même s'il dit la vérité, il n'est ni cru, ni compris.
Objets
Bâton : Le Mat avance à l'aide de son bâton de marche. C'est le bâton du pèlerin, du berger, du nomade. Très droit, il est un symbole masculin, il fertilise le sol et l'herbe pousse à son contact. Symbole de pouvoir, de commandement et de dépouillement, sa couleur jaune indique qu'il s'agit du bâton d'un maître spirituel.

Fardeau : Le Mat porte un fardeau. Un baluchon pend au bout d'une sorte de bâton (en forme de cuillère), posé sur son épaule droite. Le baluchon est de couleur chair, c'est son seul bagage, qui doit contenir les derniers attachements matériels du voyageur. Personne ne sait si ce bagage est lourd. Le sac ne paraît pas gonflé, et le Mat ne peine pas à le porter. À moins qu'il n'accepte résolument son fardeau, comme s'il ne pouvait s'en défaire quoiqu'il advienne.
Décor
Sol : Le sol est très vallonné pour renforcer l'idée d'incohérence apparente de l'arcane. Il est jaune, et parsemé de touffes d'herbes, illustrant la fertilité de l'action spirituelle du Mat.



:study:
Revenir en haut Aller en bas
http://esoterisme-voyance.frenchboard.com
 
Le Fou ou le Fol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ESOTERISME VOYANCE SORTILEGES  :: Ecole de Tarologie :: Le Tarot de Marseille-
Sauter vers: